Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Non à la nouvelle ordonnance gouvernementale qui prévoit l’autorisation de créer des centres de santé à but lucratif.

 

L'ordonnance législative que prépare le gouvernement afin d'actualiser les conditions de création des centres de santé prévoit de permettre et faciliter le droit à des cliniques commerciales et autres structures à but lucratif de gérer des centres de santé.

  • Ainsi des cliniques commerciales pourraient organiser des réseaux de centres de santé drainant les patients vers le secteur à honoraires libres et les dépassements tarifaires.

  • Ainsi des groupes financiers et leurs actionnaires pourraient peser de tout leur poids pour orienter la médecine de ville dans le sens de leurs profits.

  • Ainsi des mutuelles pourraient créer des filiales à but lucratif pour gérer des centres de santé.

 

La tradition des centres de santé depuis toujours a été la non lucrativité et leur but est l’accès pour tous à des soins de qualité. Ainsi donc seuls des organismes et établissements à but non lucratif et des collectivités territoriales doivent être autorisés à créer et gérer des centres de santé .

Par cette ordonnance, une fois de plus le Gouvernement MACRON, veut tromper les Françaises et Français, en leur faisant croire qu’il va aider des centres de santé à se créer, alors qu’il ne s’agit que d’usines à soins pour faire de la santé une marchandise, pour le seul bénéfice de la Finance !

 

Les Communistes, les professionnels de la santé comme les citoyen-ne-s attendent de cette loi qu’elle renforce les centres de santé.

Il est urgent de développer les centres de santé publics, d’en mailler notre territoire dans chaque canton ou bassin de vie, avec tous ses acteurs, pour lutter contre les déserts médicaux, permettre l’accès à la santé et aux soins, d’impulser la prévention, de soutenir la santé publique

 

Le Parti communiste et ses parlementaires disent :

Non au virage lucratif,

Oui à de nouveaux moyens pour la création de centres de santé,

Oui à de nouveaux moyens pour soutenir au quotidien les centres de santé.

 

Le projet d’ordonnance tel qu’il se prépare est inacceptable !