Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil > Les publications
 

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

le 10 June 2016

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de santé publique et de protection sociale

Les cahiers de santé publique et de protection sociale sont en ligne sur le site de la Fondation Gabriel Peri

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de Santé Publique et de Protection Sociale sont maintenant en ligne sur le site de la fondation Gabriel Peri. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

 

Globule Rouge - septembre 2018 - La rentrée va être chaude

le 07 September 2018

Hôpital, perte d’autonomie, retraites… le programme de casse sociale de Jupiter est chargé. Mais sa mise en oeuvre n’est pas inéluctable ! Les communistes abordent cette rentrée politique 2018 avec un ensemble de propositions cohérentes qui alimenteront les débats de la Fête de l’Humanité et les luttes sociales et politiques.
D’abord le service public ! Le gouvernement a repoussé à l’automne la publication de son plan pour l’hôpital, l’annonçant plus global pour en masquer les dangers : privatisation rampante, proximité rabougrie...
Celui sur les EHPAD est insignifiant. Il faut créer des emplois et développer les formations, desserrer
l’étau financier, redonner du sens au travail par des nouveaux droits pour les salariés et leurs organisations
syndicales. Le service public est aussi constitutif de réponses offensives à la désertification médicale. La prévention de la perte d’autonomie nécessite le développement de services publics nouveaux. Un pôle public du médicament serait une économie pour la société, et un facteur de sécurité sanitaire.
D’abord la Sécurité sociale ! Face à l’individualisme, au chacun pour soi et tout pour le patronat, qui enfonce notre pays dans la crise économique, sociale, environnementale, anthropologique, la sécurité sociale est la réponse, en investissant dans l’humain, dans la solidarité. Elle est un rempart contre la privatisation de la protection sociale. Des règles nouvelles pour les taux de cotisations pourraient engendrer des ressources supplémentaires importantes et un cercle vertueux pour l’emploi et l’environnement ! De quoi assurer les remboursements à 100% des soins prescrits, y compris ceux liés à la perte d’autonomie, une vraie
politique familiale et des retraites décentes.Les communistes refusent toute réforme des retraites engendrant l’insécurité par un passage des prestations définies aux cotisations définies, toute suppression des pensions de réversion, ignorant les inégalités salariales hommes/femmes comme toute forme d’assurance privée obligatoire pour la dépendance, enrichissant les marchés financiers pour permettre la solvabilité d’une fin de vie en EHPAD privé gavant les actionnaires !
La rentrée va être chaude !
La persistance de luttes, disséminées sur tout le territoire, tout au long de l’été, traduit la gravité de la situation et l’attente tant des personnels de la santé et du médico-social que de la population. Des succès
ont été obtenus, comme à l’hôpital du Rouvray. Un des temps forts de l’automne sera le débat sur le PLFSS 2019. Les communistes sont déterminés à aider au développement et à la convergence des luttes. Forts de
leur tour de France des hôpitaux, les parlementaires communistes s’en feront l’écho comme l’ensemble des communistes, déterminés à construire l’avenir, celui des Jours heureux.
 

 
 

Les articles de ce numéro à lire en ligne