Commission santé et protection sociale du Parti communiste français

Commission santé et protection sociale du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Soutien du PCF aux luttes pour un service public hospitalier de qualité et de proximité.

Des élus, à l’initiative du maire de Vierzon, des comités de défense des hôpitaux, des personnels hospitaliers ont décidé de longue date de faire du 1er décembre une journée d’action décentralisée.
Les initiateurs de l’appel à l’action demandent « le maintien et la réouverture des services hospitaliers publics partout en France, avec des moyens de fonctionnement suffisants, les moyens humains nécessaires, et l'arrêt des suppressions de lits. » et de « garantir un égal accès aux soins à tous les citoyens sur tout le territoire de la République. »
Le gouvernement doit entendre cette demande. La santé fait partie du mouvement de protestation qui monte dans le pays. Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2019, actuellement en débat au parlement, ne répond pas aux besoins, constituant un nouveau tour de vis austéritaire pour les hôpitaux et le projet gouvernemental Ma Santé 2022 va aggraver le mal en niant la notion de service public.
Le PCF soutient cette mobilisation. La situation catastrophique des hôpitaux publics généraux et psychiatriques, des EHPAD, est intolérable, comme le constatent à chaque visite et dans tous les témoignages recueillis les parlementaires communistes dans leur tour de France des hôpitaux, et comme le clament les militants communistes, salariés dans les hôpitaux.
Il faut créer 100 000 emplois dans les hôpitaux tout de suite, instaurer un moratoire sur toutes les restructurations et fermetures, desserrer l’étau financier des hôpitaux pour qu’ils puissent former et embaucher des personnels et investir ! C’est le sens du plan d’urgence pour les hôpitaux présenté par le PCF. Les moyens existent en augmentant les recettes de la Sécurité Sociale avec une cotisation sociale additionnelle, assise sur les revenus financiers des entreprises et une augmentation des cotisations patronales pénalisant ceux qui ont une politique antisociale et anti environnementale.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.