Commission santé et protection sociale du Parti communiste français

Commission santé et protection sociale du Parti communiste français
Accueil > Les publications
 

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

le 10 juin 2016

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de santé publique et de protection sociale

Les cahiers de santé publique et de protection sociale sont en ligne sur le site de la Fondation Gabriel Peri

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de Santé Publique et de Protection Sociale sont maintenant en ligne sur le site de la fondation Gabriel Peri. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

 

Globule Rouge - septembre 2019 - C'est la fête de l'Humanité : on chante, on danse et on se parle !

le 11 septembre 2019

Si le gouvernement pensait que la colère exprimée par les hospitaliers-es, notamment celle des urgences, allait retomber pen dant l’été, c’est raté. Pas de pause estivale pour les services d’urgences des hôpitaux publics en lutte, dont le nombre se déclarant en grève a presque doublé pendant l’été avec plus de 230 services grévistes recensés. Après les quelques miettes lâchées par la ministre A. Buzin  en début d’été espérant, en vain, éteindre l’incendie, celle-ci affirme qu’il y aura de vraies différences organisationnelles dans ses prochaines propositions qu’elle a commencé à dévoiler le lundi 2 septembre. Reprenant la sempiternelle chanson, « il ne s’agit pas d’un problème de moyens mais d’organisation» déjà interprétée par les ministres qui l’ont précédé, R.Bachelot et M.Touraine, ce refrain ne peut qu’exacerber  la colère des personnels hospitaliers. Car c’est bien des moyens qu’ils ré clament, humains et financiers, l’arrêt de la fermeture de services et la réouverture des lits et la reconnaissance de leurs métiers. C’est aussi leur hôpital public qu’ils défendent, ce service public au service de la population en réponse aux besoins essentiels de toutes et de tous. Et c’est bien cela l’objectif du gouvernement, au nom de l’austérité budgétaire, de la diminution de la dépense publique, en finir avec les services publics et privatiser tout ce qui peut l’être au profit d’une minorité comme la tentative actuelle sur ADP et la FDJ. Les communistes mettent sur la table leurs propositions avec leur plan d’urgence pour l’hôpital public, le projet de proposition de loi de leurs parlementaires, propositions dont ils sont prêts à débattre et la Fête de l’Humanité est le moment idéal pour cela, envisager ensemble qu’un autre projet de société est possible, avancer des propositions alternatives pour y arriver. Alors n’hésitez pas, citoyen.es, élu.es, militant.es syndicalistes, associatifs ou politiques, exprimez-vous en participant à nos débats sur la santé et la protection sociale organisés pendant ces 3 jours de fête.
 

 
 

Les articles de ce numéro à lire en ligne