Commission santé et protection sociale du Parti communiste français

Commission santé et protection sociale du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

14 juin journée mondiale des donneurs de sang, la reconnaissance par l'OMS du modèle éthique du système transfusionnel français

Pour l'année 2013, l'OMS a choisi la France pour organiser, le 14 juin (1) la "Journée Mondiale des Donneurs de Sang".
C'est un évènement important, important pour le modèle éthique de notre système transfusionnel, important pour la place qu'il tient dans la santé publique. Quel que soit son niveau social, en France, tout malade reçoit le produit sanguin que son état exige. En moyenne, chaque année un million de patients en bénéficient, pour moitié par transfusions, pour moitié aussi par Médicaments Dérivés du Sang (MDS)
On se réjouit donc que la 10ème édition de cette journée se déroule  en France.
En effet, c'est notre pays qui le premier au monde, par la loi de 1952, a crée un système transfusionnel éthique, c'est à dire bénévole, anonyme, volontaire et hors commerce.
Aujourd'hui, même si notre système -hors commerce, hors profit- est considéré comme modèle par l'OMS et de nombreux pays, il n'est pas dominant. Dans le monde sans pitié qu'on connait, d'énormes multinationales commercialisent les produits sanguins, en général prélevé contre rémunération dans les couches défavorisées des sociétés. Leurs CA atteignent des milliards de dollars.
Pour les communistes, viscéralement attachés à l'éthique, le commerce de produits humains ne peut être admis. Aussi nous défendons le système transfusionnel français que la journée du 14 juin se doit de promouvoir.
Mais les réjouissances auxquelles se prêteront les autorités et des élus ne sauraient faire oublier la face sombre du système : la branche Médicaments Dérivés du Sang.
En effet, l'établissement public qui les produit, le LFB (Laboratoire du Fractionnement et des Biotechnologies) est mis à mal par une véritable conjuration qui se construit depuis des années et a abouti à deux plans de suppressions d'emplois,35 en 2012 puis 290 en cours sur 1600 salariés.
Le système mis en oeuvre est simple : les autorités  françaises imposent quinze (15) exigence sanitaires couteuses au LFB mais pas aux produits importés par les multinationales concurrentes qui emportent ainsi plus de 50% des appels d'offres des hôpitaux, imposées elles par les institutions européennes.
De plus, les autorités françaises utilisent la "déclaration de suspicion de la "Maladie de Creutzfeld Jakob sporadique" contre le LFB, disposition que ne subissent pas les concurrents. Cette "déclaration" entraine pour le seul LFB des "retraits de lots" de médicaments qui sont détruits. Ces destructions peuvent atteindre cinq millions d'euros, par ex le 4 octobre 2012. Aucune entreprise ne peut résister à pareil traitement.
Il est donc urgent que Mme la ministre de la santé prenne les dispositions mettant un terme à cette situation discriminante comme de très nombreux parlementaires l'ont réclamé, dont les parlementaires communistes.

(1) La "Journée Mondiale des Donneurs de Sang a été décidée le 23/5/2005 après le succès du 14/5/2004 par une déclaration de l'assemblée mondiale de l'OMS.

Le 14 juin est la date de naissance de Karl Landsteiner, médecin autrichien qui a découvert, en 1900, le système des groupes sanguins A, B, O et AB, ce qui lui a valu de recevoir le prix Nobel de médecine en 1930. Juif, il dut fuir l'Autriche en 1933, se réfugia aux USA ou il fit en 1940 une 2ème découverte "le facteur Rhésus".
La déclaration de l'OMS préconise l'autosuffisance de chaque pays, le demande à chaque état et préconise d'éliminer les prélèvements rémunérés que pratiquent de nombreux pays, y compris en Europe, par ex l'Allemagne et l'Autriche.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.