Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Le thermalisme est utile au bien-être et à la santé

 

Proposition :

  • rembourser les cures thermales

  • améliorer la qualité des soins thermaux

Faut-il rembourser les cures thermales ? Sous-entendu, il faut dérembourser les cures thermales. « Marronnier » récurent porté par les parlementaires UMP. Aucune étude scientifique ne permet d’affirmer que les cures sont des médicaments comme les autres. Et pour cause, difficile d’évaluer leur efficacité en double aveugle, autrement dit à l’insu du patient. Pourtant combien d’enfants asthmatiques ou atteints d’eczéma voient leur quotidien amélioré. Et combien de mal-de-dos soulagé par trois semaines de cures… Par delà ce débat sans queue ni tête, une question est sur la table : le champ d’intervention de l’assurance maladie doit-il être restreint au traitement curatif ou doit-il être élargi à ce qui participe à l’état de santé tel qu’il est défini par l’OMS ?

La cure thermale est l’occasion de prendre soin de soi. Trois semaines pour bichonner son corps, sa tête. Trois semaines pour s’extraire du stress, pour manger sain et tranquille, pour pratiquer une activité physique… Trois semaines pour se détendre dans des bains bouillonnants, pour être décontracté par les jets d’eau, pour être massé par des mains expertes… Au fond trois semaines pour recharger les batteries. Et si la cure thermale était une autre idée de la médecine. Une médecine fondée sur la prévention et le bien-être.

Nous entendons déjà les quolibets de la droite «  c’est de l’angélisme ». C’est sûr, les copains du Fouquet’s ont les moyens de biens d’autres prises en charge. Nous entendons aussi les réserves de la gauche plan-plan, celle qui se dit raisonnable. Mais enfin, la dette est abyssale. Et l’ambiance est au déremboursement : vaccins, contraception orale…

Il y a moins d’un siècle, les congés payés étaient une utopie invraisemblable. Quoi le patron va payer l’ouvrier pour partir en vacances ? Cette utopie est devenue évidence. Elle est même devenue un puissant levier du développement de notre pays. Transports, tourisme, aménagement du territoire… quel serait le visage de la France sans les congés payés ?

Cent ans au cours desquels l’espérance de vie est passée de 45 à 80 ans. Un bouleversement que l’on doit essentiellement à l’amélioration de la qualité de vie, du bien-être. Alors sans angélisme et avec le sens des responsabilités, nous affirmons que l’assurance maladie doit prendre en charge les cures thermales prescrites.

Les salariés du secteur du thermalisme doivent voir leurs conditions de travail améliorées, la professionnalisation doit être poussée pour tous les intervenants, le service public doit être le mode de référence.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Actualités