Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Le diabète comme maladie témoin

 

Propositions :

  • Dépistage, prévention, qualité des soins, recherche, réorganisation des systèmes de santé autour du malade.

  • prise en charge à 100% des états pathologiques.

Nous ne pouvons dans ce livre traiter de toutes les grandes maladies de notre temps et décliner ce que pourraient être les politiques particulières à suivre à leur égard. Le diabète, du fait du nombre de gens qu’il touche, de sa prévalence qui monte et de son caractère de maladie chronique dégénérative est emblématique des problèmes à traiter. C’est la raison pour laquelle il nous parait utile d’aborder cette question. Ce qui ne signifie pas que nous nous désintéressions des autres maladies qu’elles soient aigues, rares et « orphelines » ou mono-factorielles.

Le diabète est une maladie complexe où se mêlent à la fois génétique, épigénétique, comportements, facteurs sociaux, nutritionnels, habitudes de vie, éducation, prévention des complications, soins quotidiens et de proximité, soins de haute technicité. Nous avons là la panoplie complète des déterminants et donc une complexité de programmes d’action à mettre en œuvre qui vont du dépistage à la prévention et aux soins. Les soignants sont nombreux autour du patient et d’ailleurs cette maladie les oblige à redéfinir leurs fonctions ; elle bouleverse les métiers de la santé. En matière de diabète, l’hospitalocentrisme est fini. Quant au sujet, il doit être au centre de tout : c’est lui qui à la finale, porte s’il est bien accompagné son destin en main. Aucune des initiatives d’éducation thérapeutique, aucun des programmes de prévention, aucun des soins ne peut réussir sans son implication. Enfin, cette maladie s’accompagne souvent d’autres facteurs de risque et d’autres pathologies : c’est une maladie particulièrement sociale dans tous les sens du terme où l’obésité et la sédentarité sont au premier plan.

Il est donc nécessaire de mettre en œuvre :

  • des dépistages systématiques du diabète dans l’ensemble des structures de prévention et de soins,

  • une action sur les comportements individuels et collectifs (sédentarité, malnutrition),

  • une intensification des efforts de recherche,

  • une formation des professionnels de santé,

  • des soins adaptés et précis, conformes aux connaissances et aux possibilités thérapeutiques et techniques actuelles dans un travail en réseau,

  • un soutien moral, social et économique nécessaire aux familles ayant un enfant diabétique,

  • le soutien aux associations de patients

  • le renforcement en qualité et en nombre des centres d’excellence pour l’exploration et les soins sur tout le territoire,

  • la promotion de l’autonomie, l’indépendance et l’égalité de tous les diabétiques : enfants, adolescents, personnes au travail ou personnes âgées,

  • le dépistage des complications ophtalmologiques et rénales : prévoir les professionnels en nombre suffisant, les méthodes concrètes de suivi,

  • une attention particulière dans le domaine de la grossesse diabétique,

  • la promotion des coopérations européennes et internationales nécessaires en particulier avec l’OMS, de façon à maîtriser cette épidémie mondiale (recherche, médicaments),

  • le développement de la diététique par des programmes spécifiques,

  • et surtout la prise en charge à 100% par l’Assurance maladie de tous les aspects de cette maladie.

Ces objectifs et ces méthodes pourvu qu’ils soient réalistes, hors marchandisation, hors instrumentalisation, et qu’ils soient engagés dans un esprit de continuité, de respect des gens et d’écoute, sont la garantie d’une efficacité médicale, sociale et économique.

Oui, le dépistage, la prévention, le soin, la réinsertion ont du sens dans cette maladie comme dans les autres. Nous avons là le fil conducteur nécessaire et suffisant de toute politique de santé face aux grands fléaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Actualités