Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Ne plus mourir sur la route

 

Propositions :

  • un effort majeur en équipements techniques de sécurité

  • une politique d’éducation et de prévention plus active

  • poursuivre la répression des délinquants de la route

Selon la Sécurité Routière, 3 992 personnes ont été tuées sur les routes en 2010. Cela représente près de 300 vies épargnées par rapport à 2009 mais c’est encore trop de morts. La baisse du nombre de blessés est -7,1 %, soit 84 461 blessés. La mortalité des usagers de deux-roues motorisés a fortement baissé en 2010, passant de 1 187 à 952, soit une diminution de -20,7 % pour les motocyclettes et de -17,1 % pour les cyclomoteurs. Cette amélioration spectaculaire ne concerne malheureusement pas les autres catégories d’usagers: 485 piétons ont été tués en 2010 (-2,2 %), 147 cyclistes (-9,3 %), 2117 automobilistes (-2 %), 146 occupants d’un utilitaire léger (+0,7 %), 65 occupants de poids lourd (+20 %).

Les causes

L’alcoolémie positive cause 30,8 % des tués sur la route. Nous savons que conduire après avoir consommé du cannabis multiplie par 2 le risque d’accident mortel. Le risque est multiplié par 16 en cas de consommation conjointe de cannabis et d’alcool.

On estime que le strict respect des limitations de vitesse permettrait de réduire de 18 % le nombre de tués. Le défaut de port de ceinture cause 22 % des tués en voiture. La présence d’un obstacle fixe est un facteur présent pour les accidents occasionnant 37,7 % des tués. Protéger les usagers des arbres et poteaux situés à proximité immédiate de la chaussée permettrait d’épargner de nombreuses victimes. La cause "malaise fatigue" apparaît dans 8 % des accidents mortels sur l’ensemble du réseau, et atteint même 18 % sur les autoroutes.

Des solutions

Nous voulons que la politique de réduction des risques de la route soit amplifiée. Cela suppose des outils techniques et une prévention plus dynamique:

  • tous les véhicules doivent obligatoirement être équipés des outils de la sécurité : dépistage de la consommation de drogue et d’alcool, limitation automatique des vitesses, impossibilité de ne pas s’attacher, dépistage de la fatigue, adaptation des voies de circulation.

  • Education des jeunes et de tous les conducteurs ; programmes scolaires de prévention ; permis gratuit pour les jeunes qui font la conduite accompagnée.

  • Poursuite de la répression sur les voies publiques des délinquants de la route.

  • Une réglementation plus protectrice pour les conducteurs de poids lourds.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Actualités