Commission santé et protection sociale du Parti communiste français

Commission santé et protection sociale du Parti communiste français
Accueil > Les publications
 

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

le 10 June 2016

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de santé publique et de protection sociale

Les cahiers de santé publique et de protection sociale sont en ligne sur le site de la Fondation Gabriel Peri

Tous les renseignements pour s'abonner en cliquant ici

Les Cahiers de Santé Publique et de Protection Sociale sont maintenant en ligne sur le site de la fondation Gabriel Peri. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

 

Globule Rouge - juillet 2015 - Résister à la finance, reconquérir la sécurité sociale.

le 07 juillet 2015

La réaction du peuple grec lors du référendum du 5 juillet est celle de la résistance face à la logique de l’argent, celle de la dignité. C’est un message d’espoir. Cela nous conforte dans notre engagement pour une
autre Europe, celle des peuples, celle du respect de la démocratie, celle de la coopération. Le PCF a toujours été aux côtés des forces progressistes.
Cette réaction courageuse du peuple grec nous donne de la force pour engager avec plus de détermination encore la bataille pour la reconquête de la sécurité sociale. Nous avons décidé d’en faire un des axes majeurs des batailles de la commission santé protection sociale jusqu’au congrès de notre parti.
Oui, une sécurité sociale solidaire, financée par des cotisations, contrôlée démocratiquement par les représentant-e-s élu-e-s des salarié-e-s, des privés d’emploi, des retraité-e-s, universelle et intergénérationnelle, est une idée moderne et d’avenir.
Nous ne nous résoudrons jamais à l’abandon de ce « conquis social », comme le disait Ambroise Croizat.
Nous refusons la logique du monde assuranciel. Nous préférons la solidarité à la mise en concurrence entre
les « clients ».
Cette bataille est identitaire des combats de la gauche qui ne se résigne pas. C’est un combat de classe.
Pas question de laisser les ministres organiser des commémorations comme si c’était une idée du passé.
Nous, nous sommes pour affirmer haut et fort toute la modernité de cette idée courageuse d’une sécurité sociale solidaire.

 
 

Les articles de ce numéro à lire en ligne