Commission santé du Parti communiste français

Commission santé du Parti communiste français
Accueil
 

100%sécu

Abonnez vous aux Cahiers de Santé Publique et de protection sociale

 
 
 

Soutien à la maternité des Bluets

 

La Commission nationale Santé Protection sociale du PCF réunie ce jour, samedi 1er OCTOBRE communique :

« Après avoir pris connaissance de la situation provoquée par la « non-certification » de la maternité des Bluets-Hôpital Pierre Rouquès, patrimoine social des syndicats CGT de la Métallurgie d’Ile de France, la Commission nationale Santé protection sociale tient à exprimer toute sa solidarité aux personnels de l’établissement.

Cette décision de l’HAS, concernant un établissement qui, depuis son origine, a placé la qualité et la sécurité des soins au cœur de son projet d’accompagnement des femmes et des couples, que ce soit la naissance, l’IVG ou la PMA, vise à fragiliser encore plus les Bluets utiles à la population de Paris et l’Est parisien : les Bluets déjà confronté à un financement inique, à travers la T2A source de déficits récurrents , à travers cette non-certification se voit imposer la « normalisation «  de l’activité contraire à son éthique et ses pratiques. Cette décision démontre une nouvelle fois que la fonction de la HAS n'est pas d'améliorer la qualité des soins mais de les normaliser. Face à cette aberration, nous rappelons notre exigence de suppression de l'HAS, et de la mise en place d'une instance d'évaluation centrée sur la réelle qualité des soins.

La Commission nationale SPS du PCF, convaincue que la communauté professionnelle a les moyens et des atouts pour faire face avec compétence et conviction, aves les élu-e-s et les militant-e-s communistes, réitère son soutien, à son engagement pour que vivent les Bluets.